Vieux, donc malade ?

Est-on_malade_si_on-est_vieux-2

)

)

)

Voir le PWP med’Oceanes Géronto

vieux_donc_malade2

Les Med’Oceanes : Quèsaco ? 

Les Med’Oceanes veulent  être des moments d’échanges entre citoyens, et professionnels de santé hors cadre institutionnel, afin d’aborder de grands thèmes médicaux « sociétaux », abordant notamment l’ethique et la moralisation de notre système de Santé – Cela passe par la Démarche Qualité avec trois  mots clefs : Transparence, Indépendance, Argumentaire référencé. Etant expert de terrain, nous nous associons à chaque fois d’un expert de la thématique partageant notre philosophie. Ces Med’Oceanes sont la continuité de nos deux premières journées de l’indépendance médicale ayant eu lieu  le 1er décembre 2012 et  le 1er juin 2013, dont vous pouvez retrouver les grands moments sur notre site http://www.medocean.re/. Elles permettent de réaborder certaines thématiques  traitées  durant ces journées, et de fédérer tous les Med’Oceanophiles, ayant envie de partager leurs expériences, idées et espoirs. Apres avoir traité des Effets Indésirables des médicaments puis des génériques, et avant de traiter du sucre dans 3 mois, cette troisième Med’Oceane va traiter de la personne âgée, avec le Dr Pierre Catteau, gériatre ; Le titre un peu provocateur «  Vieux donc malade ! Vraiment ? » résume néanmoins assez bien la situation. Combien d’examens inutiles ? Combien de médicaments inutiles ? Combien de médicaments prescrits et non pris ? Combien  de médicaments non prescrits et pris ? La solitude de la personne âgée, le consentement éclairé et droit de la personne âgée, Droit et devoir de l’entourage, les réseaux de soins, la coordination du parcours de vie, la mise en institution, Ethique et budget global (que choisir ? qui choisir ? où faire des économies, où ne pas faire des économies ?) etc etc Avec le nombre de dépistages et le nombre d’examens  à disposition,  il est exceptionnel de ne pas retrouver une défaillance organique ou biologique. Mais toute défaillance dit-elle être pris en charge ? La maladie d’Alzheimer ? La mémoire ? La tension ? Le cholestérol ? La prostate ? Les veines ? L’appétit ? Le moral ? L’asthénie ? La dépression ? L’agitation ? À qui le tour ?

  • Ainsi il n’est pas rare de retrouver sur une même ordonnance largement plus de 10 médicaments différents .mais doit on tout traiter ?
  • Il est surtout très fréquent que le patient prenne en partie seulement des médicaments et pas forcément les plus utiles… ce en quoi, vont-ils plus mal dans ce cas ?
  • Doit-on  prendre le risque de multiplier les effets indésirables des médicaments alors que les pathologies traitée sont peu graves ?
  • Les médicaments sont-ils la seule alternative thérapeutique ?
  • L’activité et l’entourage  ne sont-ils pas les meilleurs remparts de la dépression ?
  • Quels aides à domicile ? Quels  aidants naturels ? Quelles institutions ?
  • Ce n’est pas parce qu’on a 80 ans qu’on est insuffisant cardiaque, ou rénal… Incitation à la médicalisation (médicamentation) des « maux » de la vieillesse…

« Non Madame, ce n’est pas obligatoire de perdre la mémoire, mais si vous la perdez (un peu), ce n’est pas forcément le début d’une démence … » « Non Monsieur, même vos muscles peuvent ne pas subir l’effrayante fonte musculaire  si vous les entretenez » « Un  médicament miracle et avec peu d’effets secondaires ?  Les activités physiques et sportives ! ++ »

Si les pertes de capacités naturellement liées à l’âge sont « traitables » par la médecine, cela devient-il de la « maladie » ?

Vendredi 7 mars 19h00 à 20h15, salle polyvalente de la mairie de Saint Denis :

Gratuit et ouvert à tous les patients, professionnels inclus !

Dr Philippe de Chazournes

vieux_donc_malade

  1. Aucun commentaire pour l'instant

  1. Aucun trackback pour l'instant